jeudi 19 avril 2012

Le Sangs Précieux de Jésus-Christ 2

Romain 6 : 9-10, souligne qu’il est mort une fois pour toutes et que la mort n’a plus aucun pouvoir sur Lui : « Car nous savons que le Christ ressuscité des morts ne meurt plus, la mort n’a plus de pouvoir sur Lui. Il est mort et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes. Mais à présent, il est vivant aux et il vit pour Dieu. » Et Jésus dit dans apocalypse 1 :18 « J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du Séjour des morts. » Il est présenté dans ce livre comme l’Agneau de Dieu, et non pas par ses autres noms, Lion de Judas, progéniture de la femme, l’Etoile brillante du matin etc., tous ces noms merveilleux et évocateurs de la Bible. Agneau de Dieu, nom qui le situe dans sa fonction de rédempteur, assis sur le trône, et les anges et les êtres célestes crient et chantent « digne est l’Agneau immolé, de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire et la louange » Apo. 5 :12. Et un peu avant, Apo. 5 :9-10 « Et ils chantaient un cantique nouveau : Oui Tu es digne de recevoir le livre, et d’en briser le sceau car Tu as été mis à mort et Tu as racheté pour Dieu par Ton sang répandu, des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, de toutes nations. Tu as fait d’eux un peuple de rois et de prêtres au service de notre Dieu, et ils régneront sur la terre. »

Dès le premier chapitre de ce livre aux versets 5 et 6 Jean dit : « A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu Son Père, à Lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! » Ils nous a lavés dans son sang, il nous a délivrés par son sang voyons-nous, puis au chapitre 7 :13-15 il est dit « Et l’un de vieillards prit la parole et me dit : Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, d’où sont-ils venus ? Je Lui dis : Mon Seigneur, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’Agneau. C’est pour cela qu’ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans Son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux ; » ce sont ceux qui sont sortis de la grande tribulation qui se tiennent devant Dieu. Pourquoi ont-ils la capacité de se tenir devant Dieu et le servir ? Parce qu’ils ont lavé leurs robes, leurs habits dans le Sang précieux de l’Agneau de Dieu.

Si nous allons au chapitre 12 du même livre : et au verset 11, nous y lisons qu’« Ils l’ont vaincu (l’accusateur) à cause du sang de l’Agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. » puis 19 :13 alors que Jésus est sur le chemin qui mène du ciel à la terre, monté sur un magnifique cheval blanc, remarquons qu’Il entre à Jérusalem monté sur un ânon, le petit d’une ânesse, et que son retour sur la terre se fait sur un magnifique cheval blanc, la Bible dit qu’ « Il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est Parole de Dieu » Et Il avait sur Son vêtement et sur Sa cuisse un nom écrit « Roi des rois Seigneur des Seigneurs. » C’est sans doute ce vêtement spécial qu’Il a lavé dans Son Sang lors de Son sacrifice à la croix de Golgotha, qu’Il a porté après la résurrection devant le Trône du Père lorsqu’Il a tout accompli, qu’Il revêt pour son retour glorieux dans la nuée du ciel. Il revient avec force et puissance, dans toute Sa gloire ! Alléluia !

Ainsi le Sang précieux est important et nous allons voir combien il l’est aux yeux de Dieu. 1Pierre 1 :18-20 « Vous avez été libérés de cette manière futile de vivre que vous ont transmise vos ancêtres et vous savez à quel prix. Ce n’est pas par des biens qui se dévaluent comme l’argent et l’or. Non, il a fallu que Christ, tel un Agneau pur et sans défaut, verse Son Sang précieux en sacrifice pour vous. Dès avant la création du monde, Dieu l’avait choisi pour cela et Il a paru, dans ces temps qui sont les derniers, pour agir en votre faveur. » C’est l’un des passage qui m’ont beaucoup interpellé sur le sang précieux de l’Agneau de Dieu et à travers lequel j’ai compris l’importance du Sang de Jésus dans ma vie. Au verset 18 Pierre dit que nous n’avons pas été racheté par des choses périssables, puis il continue en nous disant au verset suivant que nous avons été racheté par le précieux Sang de Jésus. Ainsi, si nous n’avons pas été sauvés par des choses corruptibles mais par le sang du Christ, cela revient à dire que le ce Sang est incorruptible. Le mot grec que Pierre utilise ici pour corruptible se réfère à ce qui est susceptible de pourrir, se décomposer ou tomber en ruine. Spirituellement, c’est quelque chose qui est sujet à la déchéance ou à la décadence. Donc Pierre insiste sur le fait que nous ne sommes pas sauvés par quelque chose qui est appelé à se désintégrer, s’éteindre ou se ruiner, mais par le Sang Précieux. C’est pourquoi j’en suis persuadé, Satan hait tant le Sang de Jésus et est autant enclin à le combattre. Parce que ce Sang est par sa nature impérissable, incorruptible. Il n’est pas dégradable, il ne peut pourrir. Le Précieux Sang de Jésus, parce qu’il n’a jamais connu le péché, à cause de la manière dont il a été conçu dans le sein de la vierge Marie, n’a pas intégré la nature pécheresse de l’humanité. Jésus n’a jamais dévié en rien de la mission que Lui a confié le Père. Il n’a pas désobéi au Père, Il n’a succombé à aucune tentation, quoiqu’il ait été tenté à la manière dont nous le sommes ou pouvons l’être (Hébreux 4 :15), et même de telle manière que nous ne pouvons pas l’être ! Nous pouvons être personnellement tentés de comparer les tentations auxquelles nous sommes soumis à la tentation du Christ. Mais la tentation à laquelle Il a été soumis au début de Son ministère était une tentation messianique. D’ailleurs le tentateur commençait toute tentation en lui disant : « si tu es le fils de Dieu... » alors que peu avant cela, dans le Jourdain, quand Jésus venait de prendre Son baptême, le ciel s’était ouvert et une voix s’était fait entendre alors que le Saint-Esprit descendait sur Lui sous forme corporelle d’une colombe, voix qui disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis tout mon amour ». Et le Saint-Esprit l’a accompagné tout au long de ces quarante jours de jeûne dans le désert. Malgré tout cela Satan a essayé de semer le doute dans l’esprit de Jésus au sujet de sa messianité et de son rôle messianique. Il n’est pas une tentation qu’il n’ait subie. Le premier Adam a succombé, mais le dernier Adam a vaincu, Alléluia ! Le premier Adam est passé de l’innocence à la culpabilité. Mais quand jésus a été conçu et est né, Il était innocent et a été trouvé juste. Il n’a connu aucun péché et toute la justice qu’Il a manifestée pendant les 33 années environs de Son ministère sur la terre était l’obéissance à Son Père. Il a constamment accompli Sa volonté, se réjouissant de le faire. Il l’a fait avec joie, en se donnant comme cadeau à l’humanité en imputant Sa justice à quiconque croirait en Lui, quelle grâce ! (Rom. 4 :6)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire