samedi 6 novembre 2010

Matériel informatique pour la formation des jeunes

Lors de nos missions en Afrique, nous avons constaté la misère profonde d'une frange de la population qui semble être des laissés pour compte des projets de développement. notamment dans le domaine de la formation des jeunes ivoiriens. Des villages se meurent qui renferment des potentialités de développement, du fait que des jeunes ne trouvant aucune occupation rémunératrice dans la communauté émigrent vers les villes où ils se trouvent coupés de leurs racines et constituent ainsi nu réservoir pour la délinquance citadine.

Voilà pour quoi la Maéva -Source d'Eau Vive- a conçu un projet de formation de la jeunesse issue des milieux défavorisés de la Côte d'Ivoire. Pour le réaliser, il nous faut le matériel Informatique suivant:

Ordinateurs complets 44
Ordinateurs portables 12
Imprimantes lazer 6
Téléviseurs et magnétoscopes ou lecteurs DVD 4
Caméras Caméscopes 2
Onduleurs 9
Switches 12 ou 24 ports 2

Ce matériel sera utilisé dans le cadre d'un projet de développement, notamment dans le domaine de la formation des jeunes ivoiriens. Ce projet localisé à Dabou, une communauté urbaine située à l'ouest d'Abidjan vise à donner une opportunité aux jeunes dé scolarisés et aux jeunes diplômés sans emploi de ne pas rester en marge de l'évolution des nouvelles technologies par une formation informatique de base (Word, Excel, montage vidéo, création graphique, Internet...) susceptible de les valoriser dans leur recherche de travail. Par la création d'un Centre de formation qui sera en même temps un cyber centre et un "secrétariat pour tous" appelé à s'autofinancer ; les jeunes aurons l'occasion de mettre immédiatement en pratique les connaissances acquises. Les formateurs sont appelés à entreprendre des actions de formation dans les villages "satéllites" Tiaha, Bonn, Abija, Boubouri, Mopoyem, Kpass... où constaté une jeunesse vigoureuse mais sans opportunités et qui manque de formation, d'où la nécessité d'un maximum d'ordinateurs portables qui vont rendre possible le travail de nos "brigades de formation rurale".

Nous espérons multiplier ces projets dans tous les pays d'Afrique où nous avons des antennes, notamment au Togo, au Cameroun et au Tchad. Que Dieu nous vienne en aide!

Daniel MPONDO

Aucun commentaire:

Publier un commentaire